Traverser une situation difficile vous éclaire sur qui vous êtes

J'éprouve donc je vis


Combien de personnes de notre entourage avons nous entendu dire "j'aimerai avoir une vie normale", "j'aimerai avoir une vie calme et sans vagues" ? Combien de fois l'avons-nous souhaité pour nous-même ? A travers ces expressions, un signal est émis : il dit "j'en ai marre de ma vie actuelle".

Est-ce réaliste de souhaiter une vie sans vagues ni turbulences ? Qu'est-ce qu'une vie normale ? La vie des autres nous inspire-t-elle ? Est-elle faite pour nous ?

Les épreuves que nous traversons peuvent aussi être des opportunités de progrès, de développement de ressources, d'apprentissage. C'est même quasiment tout le temps le cas. En revanche, c'est souvent a posteriori, ou après coup (parfois une expérience est vécue comme un coup reçu...ou donné) que l'on prend conscience des bénéfices : expérience, leçon, ressentis, apprentissage, ...

Vivre, c'est justement "éprouver". Plusieurs définitions apportent un éclairage sur les bénéfices de l'épreuve :
- Soumettre une (ou la) qualité d'une personne ou d'une chose à une expérience susceptible d'établir la valeur positive de cette qualité.
- Faire sur soi-même l'expérience, généralement forte ou profonde, d'une chose.
- Arriver à connaître par l'expérience, constater l'existence de quelque chose après expérience faite.

Constater que l'on éprouve, c'est confirmer que l'on est en vie. Cela n'implique pas de tout accepter, au contraire. On attribue (faussement) à Descartes la formule "Cogito Ergo Sum : Je pense, donc je suis". Est-il possible d'ajouter " j'éprouve donc je vis" ?

Pourquoi aller voir un coach de vie dans une situation "qui tangue" ?

Le coach, formé pour cela, vous accompagnera dans l'expression de ce que vous vivez, ressentez, ne voulez plus, recherchez. A partir de ce premier travail, des outils pourront vous être proposés (la liberté de les utiliser...ou pas est toujours laissée), dans le but de soutenir votre projection vers l'objectif répondant à votre besoin profond.
En trame de fond, c'est votre autonomisation qui est favorisée : prise de conscience des ressources, des capacités, des soutiens.

Le processus coaching de vie accompagnera la transition d'un état, d'une situation que l'on ne veut plus, vers une situation décidée. Sur le chemin entre ces deux états d'une vie, des objectifs intermédiaires peuvent être posés, comme autant de jalons, marchepieds intermédiaires vers un palier qui peut paraître trop haut de prime abord. Par exemple, un changement de carrière professionnel peut sembler impossible,inatteignable, impensable pour certains. Pourtant, comme tout projet, le séquençage de ce projet, l'identification de ses propres ressources, notre capacité à aller chercher les soutiens et connaissances en externe, sont autant de facilitateurs. En rencontrant des professionnels en poste, en investiguant le marché, en prenant le temps de sérieusement valoriser son parcours, et s'appuyant sur l'énergie du besoin profond, l'objectif personnel est atteignable.

Oui, la vie ça tangue, et la bonne nouvelle, c'est que c'est "normal"

C'est en naviguant sur ces eaux que l'on devient un navigateur expérimenté, sur le bateau de sa vie. Le coach de vie peut être votre relais radio sur certains moments de votre navigation. Le coach de vie ne sera jamais sur le bateau avec vous : il vous accompagnera par ses questions, sa présence bienveillante, ses outils et son savoir faire, à mobiliser les ressources présentes sur l'embarcation ou à proximité. A vous de brancher la radio en prenant un premier rendez-vous d'échange avec un coach de vie, sans attendre la grande tempête.

avancer par tous les temps